Effacer un disque dur avant sa revente


  • Membre

    publication en attente


  • Membre

    effacer un disque dur

    Avec nwipe

    Lancer l'outil avec la commande nwipe.
    Naviguer avec les flèches haut et bas pour naviguer entre les disques et appuyer sur espace pour valider le disque à écraser. Le mot "wipe" apparait. On peut sélectionner plusieurs disques

    Avec DD

    On peut utiliser en entrée soit /dev/zero pour écrire que des zéros, soit /dev/urandom pour écrire des données aléatoires.

    avec des zéros ex: dd if=/dev/zero of=/dev/sda

    Avec DD en utilisant des techniques de récupération avancées, il est encore possible de récupérer des données d’une ancienne vie du disque.

    Avec des données aléatoires ex: dd if=/dev/urandom of=/dev/sda

    Si on veut avoir une progression on peut utiliser comme alternative dcfldd ex: dcfldd if=/dev/urandom of=/dev/sda
    ou piper dans pv ex: cat /dev/urandom | pv | dd of=/dev/sda

    Avec urandom il est recommandé de relancer cette commande plusieur fois d’affilé .

    Avec shred

    shred -z -v -n 35 /dev/sda
    l'option -n 35 est le nombre de passes.
    /dev/sda est un exemple , utiliser fdisk pour savoir le nom du disque a effacer : fdisk -l

    Les procédures d’effacement sécurisé des données des disques durs peut être accomplie relativement vite en écrasant les données à l’aide d’un logiciel pour disque dur mécanique.

    Toutefois, ces méthodes sont elle efficace sur les disques SSD?
    car il est difficile de spécifier l’emplacement exact de stockage des données en vue de les écraser.


  • Membre

    shred fait partie du paquet coreutils installé par défaut sur les distributions Ubuntu.

    J'utilise le programme en une seule passe au lieu des 3 par défaut :

    sudo shred -v -n 1 -z /dev/sdX
    

  • Membre


  • Membre

    @e1415 Le paquet comprend 4 utilitaires pour supprimer de manière sécurisée les fichiers/répertoires, la mémoire, l'espace libre et le swap. Ils n'agissent pas sur la totalité du disque.

    Je conseillerai l'utilitaire hdparm pour effacer de manière sécurisée les disques SSD (! connectés en SATA).

    Vérifier l'état du disque (frozen or not) avec la commande :

    sudo hdparm -I /dev/sdX
    

    Un passage en veille suffit à changer l'état en not frozen (le disque accepte alors les commandes de sécurité).

    sudo hdparm --security-set-pass NULL /dev/sdX
    sudo hdparm --security-erase NULL /dev/sdX
    

    Plus d'info sur https://ata.wiki.kernel.org/index.php/ATA_Secure_Erase


Log in to reply