Les logiciels libres au quotidien


  • Membre

    Les logiciels pour tous les besoins

    Il existe des logiciels libres pour tous les usages. Il existe aussi des systèmes d'exploitation libres, complets, qui remplacent aisément Microsoft Windows ou MacOS, y compris sur un ordinateur aux performances modestes et considéré comme obsolète par les systèmes privateurs.
    Certains logiciels libres comme Firefox, VLC sont connus de tous, il en existe une multitude d'autres à découvrir. Les logiciels libres grand public étant la plupart du temps également gratuits, cela permet de les tester, d'apprendre à en utiliser de nouveaux, de créer, de s'exprimer et de se forger de nouvelles compétences sans contrainte.

    Des logiciels loyaux

    Parce qu'ils ne sont pas sous la tutelle de multinationales, les logiciels libres ne visent pas à contrôler leurs utilisateurs. On peut donc en installer sans craindre de se retrouver avec des programmes parasites qui nous surveillent et nous enferment. Choisir un système d'exploitation libre, c'est bénéficier d'une informatique sans virus, sans publicité ni conditions abusives, sans surcoût et sans obligation de créer un compte chez un fournisseur. Parce qu'ils se concentrent sur leur fonction principale, ils sont légers, efficaces et vont à l'essentiel.

    Des logiciels qui protègent la vie privée

    Le scandale PRISM et le projet de loi relatif à la surveillance nous ont appris que la surveillance exercée par les États est massive. La plupart des fournisseurs de services sur Internet exercent leur propre surveillance à des fins commerciales et ont collaboré avec la NSA (l'agence américaine d'espionnage). Des logiciels libres permettent de sécuriser nos données et nos échanges. C'est ce type de logiciels libres qu'Edward Snowden a utilisé pour faire fuiter, sans se faire repérer, les documents collectés à la NSA. Il leur a fait confiance car l'accès au code source de ces logiciels permet de les vérifier.
    Il existe également des logiciels libres que l'ont peut installer sur des serveurs pour y accéder par internet : sites internet, webmail, réseaux sociaux, auto-hébergement... Des associations et des entreprises proposent des services de ce type, offrant une plus grande transparence et s'interdisant de surveiller leurs utilisateurs. Cette démarche correspond à l'éthique du logiciel libre. Il reste du chemin à parcourir pour atteindre un niveau de service égal mais le propre du logiciel libre est de permettre aux usagers et aux développeurs de travailler ensemble à la construction de l'informatique que nous voulons, refusant toute concession mettant en péril notre vie privée et nos libertés.

    panneau issu de l'Expolibre

    Lire la suite